#4 Tout va bien je suis en Islande

 

J’écris un peu tard ce petit chapitre de mon aventure islandaise.
Il y a déjà quelques mois, nous sommes partis dans le Noooord. Non, je ne suis pas retournée dans le Nord-Pas-De-Calais.
Avec Ann Kristin et Megan comme camarades de route et une petite chevrolet rouge, que le road trip commence.

On commence à rouler, et je demande qu’on passe par une certaine car j’avais envie de voir La Piste de Kaldidalur. Le début de l’automne nous permet de découvrir un lac et des montagnes orangées. Un petit paradis.
Mais la route étant un peu compliqué nous décidons de faire demi-tour avant d’arriver à destination. (Sinon on était pas rendues et Akureyri… On l’aurait pas vu!)DSC_0025DSC_0035

Le deuxième stop de l’aventure nordique, des cascades. Alors moi les cascades fiuu. Ça me casse les pieds. Mais Hraunafossar est plutôt pas mal. Encore une fois les couleurs cucurbitacées donnent une atmosphère poétique à l’endroit.DSC_0045

 

On arrête les stops pour enfin aller dans le Nord. Et oui, c’était le principe de ce voyage quand même ! Mais la route est encore longue et le soleil commence à se coucher. La nuit tombe enfin et la pluie/neige/verglas aussi. Et bien sûr c’est bibi au volant hein.. Mais on arrive quand même à Akureyri.

Première expérience en couchsurfing pour nous. Et oui, les étudiantes sans argent c’est les reines de la débrouille ! Alors le couchsurfing c’est un moyen de pouvoir dormir chez des gens gratuitement. C’est un site qui compte sur la générosité des gens, et ça fonctionne plutôt bien depuis déjà pas mal de temps. Il y a déjà quelques années que je suis sur ce site mais je n’ai jamais eu besoin de passer par là pour être hébergée gratuitement.  Nous sommes arrivées chez Sveinn un monsieur de 50 ans adorable. Il nous a fait à manger pour nos trois nuits chez lui. Un peu bavard, nous avons développé au fur et à mesure un roulement pour lui parler et pour réussir à se préparer.

On reprend la voiture rapidement le lendemain (enfin avant on s’est extasié sur la montagne enneigé qui s’offrait à nous) et on commence à se diriger vers la célèbre région de Myvatn pour profiter de la journée.
Mais premier arrêt une : cascade. Je vous épargne les détails, il devait y avoir un truc exceptionnel mais je retiens plus ce genre de détails.

DSC_0081

On décide de s’arrêter pour observer le paysage lunaire qui nous entoure, avant d’apercevoir un petit panneau indiquant une randonnée. On se ballade entre les pierres volcaniques et la mousse encore bien verte, alors qu’il doit faire 0° degré. Au bout de 45 minutes de marche on se rend vite compte qu’on a pas prit le bon chemin et qu’on fait pas une boucle comme prévu. Haha. On m’écoute jamais quand je donne des indications. Pf.

En voiture encore, pour arriver à l’endroit le plus styléééé de la terre. Même si ça sent le pet pas frais. Hverir, sa boue bouillante, ses fumerolles et ses couleurs. Séance photo spatial. J’ai envie de devenir astronaute.

Un autre arrêt pour monter en haut d’un cratère de volcan qui s’est transformé en lac.

DSC_0277

Je prend le volant pour reposer Ann Kristin. Et bien sûr, les ennuies commencent. On prend une route (la N°864 les gars retenez bien ça!), que l’on peut qualifier de “route normale” en Islande mais de “route privé avec gravier et trous partout” en France. Un panneau indique 80km/h sur le bord de la route. Déjà que rouler à 30km/h c’était pas évident, ça me faisait (pas) rire. Ann Kristin ne se rend pas vraiment compte du truc, et Megan se décompose à l’arrière de la voiture alors que moi je me crispe sur le volant. J’ai jamais été aussi concentrée de ma vie. J’essaye de ne pas détruire notre voiture de location. Pendant 30km j’ai conduis sur “the worst road ever“. Même si c’est pas une F-Road moi j’vous l’dis, prenez jamais s’te route lô. Il reste encore 15km environ et on arrive à un panneau avec une cascade. La plus grande déception de ma vie à été quand j’ai appris qu’on avait failli mourir au milieu de nul part pour voir une cascade. UNE CAS-CA-DE. Bon ok, le canyon qui accompagné cette chute d’eau était quand même sympatoche. Enfin bon.

On prend la côte pour rentrer mais il commence à faire nuit alors on ne voit pas grand chose. On s’arrête pour un hotdog à Husavik, avant de rentrer à Akureyri.

Le soir la question qui se pose est la suivante : avons nous une chance voir des baleines à Husavik le lendemain ? Après quelques heures à peser le pour et le contre, nous décidons que non, car la saison est passée et que bon payer 100€ pour PEUT-ETRE voir des baleines on va éviter.

On va quand même faire des petites courses à Husavik le lendemain et se balader un peu dans ce gros village. Une belle église et des bon snudur. On prend la route par la côte pour aller jusqu’à Vopnafjörður où il y a une piscine magnifike comme dirait Christina (mais malheureusement qui était fermé aussi..). On roule et on s’arrête de temps à autre pour profiter du paysage beau comme tout.

DSC_0404

On arrive en pleine nuit à Akureyri.

DSC_0407

Dernier jour de ce road-trip intensif dans le Nord du pays. Et on doit rentrer à Reykjavik. On décide de partir un peu plus tôt, et passer un peu de temps dans Akureyri pour se balader. On va voir l’église et le jardin botanique.

Puis on s’arrête dans un café et la patronne nous propose de goûter tous les gâteaux de la vitrine pour le même prix que 3 parts. Plus une petite tisane aux plantes récoltés dans la région pour moi. Aux anges j’vous dis !

DSC_0448

La route que nous avons décidé de prendre est celle de la côte. On s’arrête à l’entrée de Dalvik pour admirer le miroir que le lac nous offre.

DSC_0496

Un dernier arrêt avant de prendre le tunnel on prend quelques instants pour admirer le fjord et Grimsey qu’on voit au loin. Grimsey cette petite île islandaise la plus au nord et qui a une partie de ses terres dans le cercle polaire.

DSC_0510

On traverse le tunnel et on se retrouve dans un autre petit fjord. Ólafsfjörður nous tend ses bras. Et je deviens copine avec des moutons. Mon côté Victor de l’Aveyron peut-être. On traverse le village et on s’arrête au port. Sur le côté de la route on peut voir une rampe de ski jumping, et en face un cimetière. On comprend vite le message haha.
Le deuxième tunnel nous conduit dans le village qui m’a volé le coeur. Siglufjörður est un village qui a été marqué par la pêche au hareng. On ne peut accéder au village que part deux tunnels. Et on voit bien que même au bout du monde, ils vivent comme dans une ville. Cette endroit est génial. Si quelqu’un veut m’y héberger pour quelques jours dans le coin je prends !!! (Faites passer le message :P)

On continue la route en s’arrêtant dans quelques autres villes et enfin on se dirige vers notre dernière destination de ce petit roadtrip :  Hólar. Ce petit village est le premier a avoir accueillis un évêque dans le Nord du pays. Maintenant l’église est toujours présente, et une université a vu le jour. Comme ça on dirait un village super actif, mais on a plutôt vu un village fantôme. Et Megan avait un peu peur. Haha. Des chaussures abandonnées dans l’université, et pas un chat. Bon ok, ça peut faire un peu zombie apocalypse !

DSC_0567

On rentre enfin vers Reykjavik. Mais la compagnie de location de voiture ne répond pas au téléphone et nous ne savons que faire de notre voiture.  Bref la compagnie nous a cassé les pieds. Ils arrivent deux heures en retard pour récupérer la voiture le lendemain, je demande si il y a quelque chose à vérifier on me dit “Nei nei, tout va bien!”. Deux jours après la péripatéticienne de l’agence m’envoie un SMS pour me réclamer 2€ de carburant. Et s’en est suivi un long échange de message pas très gentil de sa part, alors qu’on essaye de rester le plus respectueux possible. Bref, même si les prix sont très attractifs et les voitures de bonnes qualités, je déconseille cette agence (ThorCars) pour vos voyages en Islande, ne serais-ce que pour la sincérité et l’organisation de leur agence qui est plus que douteuse.

Sur ce petit conseil, je vais vous souhaitez des bonnes fêtes de fin d’année à tous !

Et puis, tout va bien je suis en Islande !

P.S. : Une copine qui a décidé de partir voyager m’a demandé de répondre à un interview sur mon expérience Erasmus en Islande ! Alors allez voir ça et faites un tour sur son blog, il est vraiment cool ! Lien vers l’article et son blog : Julia elle est sympa et elle est en Norvège en ce moment ! 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s